• Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    Quarante maquettes réalisées par IBM d’après les dessins de Léonard de Vinci sont présentées au rez-de-chaussée.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    Des animations 3D sont également présentées dans les salles des maquettes.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    Elles permettent de comprendre le fonctionnement des inventions de Léonard et de les voir s’animer.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    L'hélice volante

    Un parcours culturel a été mis en place dans le parc du Château du Clos Lucé

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    en 2003 par Jean Saint Bris, avec des bornes sonores

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    et 20 machines géantes inspirées de ses croquis.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    Toiles rondes, la beauté du corps

    Un jardin présente les travaux de Léonard sur les plantes,

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    ainsi qu'un pont à deux niveaux,

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    récemment réalisé d'après un croquis de l'artiste. Source Wikipédia

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machinesLa rivière dite Amasse ou Masse traverse le domaine

    Le jardin de léonard se déploie sur un hectare

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    L'île de la guerre, char d'assaut

    autour d’un marais naturel caractéristique du Val de Loire

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    et donne vie aux dessins botaniques, aux études géologiques et aux paysages du Maître.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    Une machine volante

    Un espace paysager, frais, sombre et mystérieux, parsemé de plantes sauvages médicinales et aquatiques, d’arbres jouant avec la lumière, de rochers humides, de sources vives et de brumes.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

    On y entre par le pont à deux niveaux imaginé par Léonard.

    Manoir du Clos Lucé : Drôles de machines

     
     

    6 commentaires
  • Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Le Manoir du Cloux fut la propriété d’un marmiton anobli.

     

    C’est Louis XI qui offrit le domaine à son favori en 1471.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Vue sur le parc

    Le Manoir, aujourd’hui Château du Clos Lucé, était entouré de fortifications, dont seule reste aujourd’hui la tour de guet.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Léonard de Vinci meurt dans les bras de François 1er

    En juillet 1490, Le Château du Clos Lucé est acheté par Charles VIII et devient la résidence d’été des rois de France, qui résident au Château d’Amboise.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    La chambre de Léonard de Vinci


    Charles VIII transforme la forteresse médiévale en château d’agrément

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    La chambre de Marguerite de Navarre

    et fait construire une chapelle pour la reine Anne de Bretagne,

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire


    qui y pleure ses enfants morts en bas âge.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Plus tard, le jeune Duc d’Angoulême, futur François 1er,

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Le jardin de Léonard

    organise des jeux guerriers dans les jardins du Clos Lucé.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Sa sœur, Marguerite de Navarre, y écrit les contes de "l’Heptaméron".

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Frère et sœur reçoivent peintres, architectes, poètes,

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    et font souffler sur les lieux l’esprit de la Renaissance.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    En 1516 François 1er invite Léonard de Vinci, sur les conseils de sa sœur Marguerite de Navarre. Le génie italien franchit les Alpes à dos de mulet, transportant avec lui trois de ses plus remarquables œuvres : la Joconde, Sainte Anne la Vierge et l’Enfant et le Saint Jean Baptiste, qu’il termine au Château du Clos Lucé.

    Manoir du Clos Lucé : Un peu d’histoire

    Léonard de Vinci meurt le 2 mai 1519.

    Les explications viennent de l’Office du Tourisme. Cliquez sur le lien.

     
     

    3 commentaires
  • Chenonceau : Fleurissement

    Au Château de Chenonceau, la mise en fleurs de chacune des pièces,

    Chenonceau : Fleurissement

    somptueusement meublées, ajoute au raffinement.

    Cette fois encore il y avait de nombreux bouquets dans les pièces.

    Chenonceau : Fleurissement

     
     

    5 commentaires
  • La chapelle

    Vue sur la voute

    Le Château de Chenonceau ou « Château des Dames » possède une exceptionnelle collection de peintures de grands maîtres :

    Vierge à l'Enfant par Mino da Fiesole

    Murillo, Le Tintoret, Nicolas Poussin, Le Corrège, Rubens, Le Primatice, etc.

    Fauteuils en cuir de Corfou dans la chambre de Diane de Poitiers

    Ainsi qu'une rarissime sélection de Tapisseries des Flandres du XVIème siècle.

    Portrait de Catherine de Médicis par Sauvage

    Tout au long de son histoire,

    Lit à baldaquin du 17ème siècle dans

    la chambre de Diane de Poitiers

    Tableaux dans le Cabinet Vert,

    ancien Cabinet de Travail de Catherine de Médicis

    ce château emblématique a toujours attiré les talents

    Les cuisines se trouvent au sous-sol, elles sont aménagées dans les piles assises du moulin ayant précédé le château

    et inspiré les plus grands artistes.

    Les cuisines se composent de plusieurs salles

    Transmettre la beauté, allier l’élégance de l’architecture

    à celle de l’esprit, c'est aussi partager un art de vivre raffiné.

    Cheminée de la chambre de François 1er

     

    Portrait anonyme du 17ème siècle

     

     

    Les pièces du château sont somptueusement meublées : Chambre des cinq reines, salon Louis XIV, grande galerie sur les Cher, étonnantes cuisines construites dans les piles du pont, Cabinet Vert de Catherine de Médicis etc.

    Chenonceau : Visite de l’intérieur

    Chambre de François 1er

     

    Pas à pas, Chenonceau vous transporte à travers l'histoire, ses rêves et ses secrets.

    Cheminée dans le Salon Louis XIV

    Chambre de Gabrielle d'Estrées

    Les explications viennent de l’Office du Tourisme. Cliquez sur le lien.  

     
     

    2 commentaires
  • La visite des châteaux de la Loire faite par mon neveu et sa compagne au mois de juin continue avec Le Château de Chenonceau.

    Chenonceau : Généralités

    Le Cher est une rivière du centre de la France.

    Chenonceau : Généralités

    Elle prend sa source à Mérinchal,

    Chenonceau : Généralités

    Sphinx à l'entrée du château

    dans le département de la Creuse, dans le Massif central,

    Chenonceau : Généralités

    et se jette dans la Loire à Villandry,

    Chenonceau : Généralités

    La chancellerie

    dans le département d'Indre-et-Loire.

    Chenonceau : Généralités

    Il fut une frontière.

    Chenonceau : Généralités

    Jardin de Catherine

    De 1940 à 1943, la ligne de démarcation suivait cette rivière sur environ 120 kilomètres.

    Chenonceau : Généralités

    Le château de Chenonceau qui l’enjambe par le pont de Diane, joua à l’époque un rôle considérable dans le passage clandestin de la frontière.

    La tour de Marques est le seul vestige visible du château

     de la famille de Marques, rasé par Thomas Bohier en 1515.

    Bâti en 1513 par Katherine Briçonnet,

    Chenonceau : Généralités

    embelli par Diane de Poitiers puis Catherine de Médicis,

    Chenonceau : Généralités

    Jardin de Diane

    sauvé pendant la Révolution française par Louise Dupin,

    Chenonceau : Généralités

    le château est aussi surnommé « château des Dames ». 

    Chenonceau : Généralités

     Il est meublé, décoré de rares tapisseries et peintures anciennes, fleuri à chaque saison, c'est le monument historique privé le plus visité de France,

    Chenonceau : Généralités

    serti de plusieurs jardins d'agrément, d’un parc et d’un domaine viticole. Source Wikipédia 

     
     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique