•  

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Cenellier ou aubépine, myosotis et lupins

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Cenellier ou aubépine,myosotis et lupins

    Le cenellier, aussi appelé aubépine est un arbre  de petite taille (environs 3 mètres et plus). Il en existe plus d’une centaine d’espèces.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Cenellier bicolor

    La taille, la couleur et la saveur

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    de leurs fruits comestibles (cenelles) diffèrent selon chacune.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Ils poussent en troncs multiples et fait à noter,

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    ils ne sont guère appréciés par les pomiculteurs

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    car ils transmettent la rouille du genévrier aux pommiers.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Ils n’en sont pas atteints mais deviennent des agents de transmission du champignon. Les oiseaux adorent les cenelles 

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    et c’est probablement l’une des raisons qui expliquent pourquoi on en retrouve un peu partout dans la nature sauvage.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Cenellier à fleurs blanches

    Les graines non digérées étant dispersées çà et là dans les déjections.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

      Source Wikipédia  Mon amie en a plusieurs sur sa propriété.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Certains sont à fleurs blanches d’autres à fleurs bicolores.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Muguets

    Elle les a plantés, tout comme les sureaux, les alisiers etc.

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    pour nourrir les oiseaux. Pour l’heure ces arbres sont en fleurs

    Nouvelles du Canada 177 : Cenelliers, muguets etc.

    Fleurs de fraises

    ainsi que les muguets et les fraises.
    Elle m’a envoyé quelques photos que je partage avec vous.
        

     
     

     


    5 commentaires
  • Un peu du jardin de Gaby

    Le cerisier en fleurs à la mi avril

    Le petit cerisier qui trône au milieu du plan de verdure

    Le cerisier de Gaby

    Le cerisier jeudi 28 mai

    au nord de la propriété a bien grandi.

    Le cerisier de Gaby

    Cette année il n’a pas été envahi par les pucerons et

    Le cerisier de Gaby

    ses branches portent de belles cerises.

    Le cerisier de Gaby

    J’en aurais volontiers mangé quelques-unes

    Le cerisier de Gaby

    mais Gaby m’a dit qu’elles méritaient de murir davantage au soleil.

     
     

     


    9 commentaires
  • Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Mimi a planté plusieurs arbres à baies pour les oiseaux comme l'alisier à droite  et le sureau à gauche

    C’était le 2 juin de l’année dernières.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalée et rhododendron

    J’avais fait un billet avec les rhododendrons en fleurs.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalée "Luteola"

    Cette fois je suis un peu en avance,

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalées et rhododendrons

    le printemps est bien installé chez eux et les plantes s’épanouissent.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    L'azalée "Gibraltar" a été malmenée par Buzz un des chiens, du coup elle est moins haute que l'Azalée "Klondike"

    Ils ont bien nettoyé une grande partie de leur propriété.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Rhododendron

    Les rhododendrons et les azalées ont ouverts leurs corolles.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Rhododendron

    Je partage avec vous quelques photos qu’ils m’ont envoyées.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalée "Gibraltar", Gaby c'est la même que celle que t'as au jardin

    Mimi a mis le nom de la plante sur certains clichés.

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalée "Gibraltar"

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Azalée "Klondike"

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Rhododendron "My First"

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

    Rhododendrons

    Nouvelles du Canada 176 : Azalées et rhododendrons

     
     

     


    6 commentaires
  • Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    La Flamme du centenaire a été allumée à Ottawa pour la première fois le 1er janvier 1967 par Lester B. Pearson pour les fêtes du Centenaire du Canada.

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Entourée des écussons des provinces et territoires canadiens, et brûlant au-dessus de l'eau de la fontaine,

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    la Flamme du centenaire symbolise l'unité canadienne d'un océan à l'autre.

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Sur le rebord de la fontaine, on a inscrit l'année où chaque province ou territoire est entré dans la Confédération, en dessous de l'écusson correspondant.

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Ainsi, en commençant par 1870, on trouve l'écusson du Manitoba.

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Puis, dans le sens des aiguilles d'une montre, on trouve dans l'ordre : Saskatchewan (1905), Alberta (1905), Colombie-Britannique (1871),

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Yukon (1898), Territoires du Nord-Ouest (1870), Terre-Neuve (1949), Île-du-Prince-Édouard (1873), Nouvelle-Écosse (1867), Nouveau-Brunswick (1867), Québec (1867) et Ontario (1867).

    Province de l’Ontario : Ottawa Flamme du Centenaire

    Source Wikipédia

     
     

     


    6 commentaires
  • Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Parlement bâtiment central

    Le Parlement siège sur la colline du Parlement.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Le même bâtiment une heure plus tard

    Ce lieu fut choisi par la Reine Victoria et ses conseillers en 1857

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Bâtiment de l'ouest

    malgré la nomination d'autres villes mieux établies telles que Kingston, Québec, et Montréal.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Ce choix fut réalisé en raison de trois facteurs majeurs:

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    la langue courante, la distance vis-à-vis de la frontière

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Bâtiment de l'est

    des États-Unis d'Amérique, et son statut de point de commerce entre les peuples autochtones.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    En ce qui concerne la langue, Ottawa était placée entre la population francophone du Bas-Canada et la population anglophone du Haut-Canada.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Ainsi, la capitale nationale, étant centralisée,

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Festival de lumière autour du bâtiment central

    ne serait pas sujette à des disputes linguistiques.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    La distance entre la ville d'Ottawa et la frontière américaine fut un atout très important.

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    Alors que la ville était entourée de forêts à l'époque,

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    elle avait aussi accès à des fleuves environnants tels que

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    le fleuve Saint-Laurent et la rivière des Outaouais

    Province de l’Ontario : Ottawa le Parlement

    qui firent que la ville puisse devenir un point de commerce. Source Wikipédia

     
     

     


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires