• Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Nés en octobre, novembre et décembre 2015,

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    les trois chiens de mes amis forment un trio infernal

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    en ce sens qu’ils aiment les jeux dangereux.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Ils gambadent sur toute la propriété,

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    se rejoignent pour sauter les uns sur les autres.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    C’est à celui ou celle qui se couchera en premier.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Émilie la Plott Hound adore se laisser attraper

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    au cou par le petit terrier tibétain.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Kuali le plus grand, et peut-être le plus raisonnable connaissant sa force, est en général l’observateur.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Ces chiens sont vraiment heureux.

    Nouvelles du Canada 151 : Jeu dangereux

    Mes amis les ont recueillis lorsqu’ils avaient sept mois.  

     
     

    4 commentaires
  • Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    Lorsque j’ai un coup de blues,

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    je m’imagine assise sur le banc que Bob vient

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    d’installer au bord d’une petite mare sur sa propriété.

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    Ce banc est très beau, quelque peu abîmé,

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    il lui a été donné par un hôtelier qui n’en trouvait plus l’utilité.

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    Bob, qui a multiple talents, l’a restauré lui redonnant un siège et en astiquant dossier, pieds et bras.

    Nouvelles du Canada 150 : Le banc de mes rêves

    Le banc est comme neuf il a retrouvé une nouvelle vie dans un petit paradis.

     
     

    6 commentaires
  • Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    J’ai vu ces fleurs pour la première fois en 1967 lors de mon séjour en Alaska.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    Je les connaissais à l’époque sous le nom de fireweeds (herbes à feu).

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    C’est qu’elles apparaissent en premier après un feu de forêt.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    Je les ai revues durant l'été 1988 sur les cendres du mont Saint Helen.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    Pour moi ces fleurs font partie des souvenirs de vacances.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    J’ai une belle photo de mon époux tenant un épilobe

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    qu’il venait de cueillir pour son herbier alors qu’on était au Canada.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    J’ai demandé à mon amie si ces fleurs poussaient sur sa propriété.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

    La réponse est venue rapidement en photos après la tonte des hautes herbes.

    Nouvelles du Canada 149 : Fireweeds Épilobes

     J’ai appris que ces plantes poussaient dans tout l'hémisphère nord. 

     
     

    3 commentaires
  • Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Tandis que mon amie s’affaire dans le jardin,

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    le trio infernal n’est jamais bien loin.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Kuali, Émilie et James sont,

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    soit dans les jambes de cette dernière,

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Lilas de Californie

    soit s’en donnent à cœur joie dans une bagarre amicale.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Le tout finit généralement par un repos bien mérité.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Cette fois les trois chiens gambadent

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    autour du rosier que mon amie photographie.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Kuali, intrigué par la bonne odeur approche au plus près.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Puis vient en aide à Émilie que James tient par la jugulaire.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    Le petit terrier tibétain aime s’imposer à sa copine le Plott Hound, jeu dangereux mais si agréable.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    La bataille dure un moment, la mêlé est intense. La fatigue finit par se faire sentir. Les combattants escaladent le tas de copeaux.

    Nouvelles du Canada 148 : Travail sous surveillance

    De là-haut les chiens peuvent surveiller leur maitresse tout en se reposant.    

     
     

    4 commentaires
  • Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    Le rosier que mon amie a planté sur sa propriété fleurit pour la première fois.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    Les fleurs sont magnifiques et diffusent un parfum enivrant.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    L’odeur est intense, un arôme comme jamais mon amie a senti.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    Le rosier porte le nom charmant de « Secret ».

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    Il a gagné un premier prix aux États-Unis.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    A défaut de vous faire profiter du parfum des fleurs je vous montre les photos que mon amie m’a envoyées.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

    Pas évident de faire des photos avec le trio infernal qui s’en mêle.

    Nouvelles du Canada 147 : Une rose nommée Secret

      

     
     

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique