• Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    Cette année encore, j’ai assisté à la messe durant laquelle

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    les petites gerbes de blé porte-bonheur sont bénies.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    L’ambiance de la cérémonie était festive.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    L’église bien décorée accueillait un orchestre campagnard,

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    un chœur d’adultes et un autre formé d’enfants.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    Durant la cérémonie les paroissiens et autres participants

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    ainsi que tout ce monde accompagnaient le prêtre en musique et en chants.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    À la sortie de la messe, j’ai, avec mes amis, rejoint la place

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    où un autre ensemble donnait un concert de mélodies alsaciennes.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    Au passage j’ai fait quelques photos d’ustensiles

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    anciens ainsi que de la tonte des moutons.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    La matinée s’est terminée par un repas choucroute

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    dans la salle des fêtes du village.

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

    Sundgau : Bernwiller “Altabürafascht”

     
     

     


    8 commentaires
  • Sundgau : Gildwiller

    L'étang en bordure de forêt

    Mes amis qui habitent Gildwiller ont un étang sur leur propriété.

    Sundgau : Gildwiller

    Le système d'apport d'oxygène et d'eau fraîche

    Il est entouré d’un grillage protecteur.

    Sundgau : Gildwiller

    Un système d’irrigation régule l’apport d’oxygène et la température de l’eau.

    Sundgau : Gildwiller

    D’énormes carpes apprécient ce havre de paix où aucun pêcheur ne vient troubler leur existence.

    Sundgau : Gildwiller

    Bagarre pour le morceau de pain

    Afin que je puisse en voir, François a jeté deux morceaux de baguette à l’eau.

    Sundgau : Gildwiller

     Très vite la bataille pour la pitance s’est engagée.

    Sundgau : Gildwiller

    L’eau a bouillonné et les carpes se sont montrées.

     
     

     


    5 commentaires
  • Sundgau : En chemin

    Le bois en bordure de Gildwiller

    Comme chaque année au mois de septembre mes amis m’invitent à la fête paysanne de Bernwiller. Pour ce faire je me rends à Gildwiller afin de les retrouver à leur domicile avant de nous rendre sur le lieu de la fête.

    Sundgau : En chemin

    La route qui vient de la plaine

    C’est ce que j’ai fait dimanche. Mais avant, je m’arrête toujours, sur une aire de repos près du bois qui borde le village, dans l’espoir de faire une photo de la plaine d’Alsace. Cette fois la taille du maïs m’en a quelque peu empêchée.

    Sundgau : En chemin

    La route qui descend vers Bernwiller

     
     

     


    4 commentaires
  • Ingersheim : C’est quoi ça ?

    A gauche on aperçoit les feuilles brunâtres de la plante

    Jeudi, au courant de l’après-midi, Gaby fait le tour du jardin. Une sorte de vigne aux feuilles brunâtres plantée à côté des impatiences déborde du parterre. Elle décide de la sortir pour la planter plus loin.

    Ingersheim : C’est quoi ça ?

    Oh ! Quelle surprise ! Les racines sont sorties du pot et portent des tubercules rouges. Elle m’appelle : « Marylou sais-tu ce que c’est ? On dirait des radis. » Comme je ne sais pas, on décide de prendre la « chose » en photos.

    Ingersheim : C’est quoi ça ?

    Le soir même, conversant par Skype avec mon amie qui vit au Canada, je lui envoie les photos en lui demandant ce que c’est. Sur ce, fou rire de cette dernière. « Dis à Gaby de te faire des frites. » Eh oui ! C’est faisable car la plante est une patate douce.

    Ingersheim : C’est quoi ça ?

    Il existe différentes teintes de feuillage et de patate. Cliquez pour voir.

     
     

     


    8 commentaires
  • Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Encore un peu de la journée du jeudi passée chez mes amis.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Moustique

    Finalement la pluie s’est invitée aux alentours de 16h.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Le farniente au jardin a pris fin.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Éros fraîchement toiletté mais blessé à une oreille

    On a continué notre bavardage au salon.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    J’ai montré à Gaby les billets consacrés à ma vie en Haïti.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Bien vite l’heure du retour vers chez moi a sonné.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Waouh quel déconvenue ! Ma voiture n’a pas démarré, batterie à plat.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Heureusement j’ai été dépannée sans trop attendre, à peine quinze minutes.

    Ingersheim : Encore un peu du Petit coin de paradis

    Rassemblement d'étourneaux sur le pylône voisin

    Je suis rentrée saine et sauve un peu plus tard que prévu.

     
     

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique