• Sundgau : Gildwiller

    Le Sundgau est la région sud de l’Alsace. Jadis c’était le potager du pays. Aujourd’hui les agriculteurs essaient de lui rendre cette fonction.

    Sundgau : Gildwiller

    Dimanche j’étais invitée chez des amis qui habitent Gildwiller.

    Sundgau : Gildwiller

    Comme j’étais en avance j’ai fait un tour dans la commune à la recherche de maisons à colombage. J’en ai trouvé quelques-unes.

    Sundgau : Gildwiller

    Elles sont le témoignage de ce que fut le village au temps jadis.

    Sundgau : Gildwiller

    Aujourd’hui, plus de fermes en activité ni de commerces, la commune est devenue un magnifique village dortoir de moins de 300 habitants, avec de belles maisons certes, mais plus d’animation.

    Sundgau : Gildwiller

    Même les boîtes aux lettres sont regroupées par quinzaine pour faciliter la tâche du facteur qui distribue le courrier en voiture.

    Sundgau : Gildwiller

     
     

    4 commentaires
  • Souffelweyersheim (67): Bateau sur le canal

    Jeudi j’étais invitée par mon neveu Aurélien et sa compagne Joëlle. Comme toujours les retrouvailles ont été joyeuses, le déjeuner copieux et délicieux.

    Souffelweyersheim (67): Bateau sur le canal

    Hélas il faisait frais tant et si bien qu’on a fini par prendre le désert à l’intérieur. Du coup j’ai manqué le passage des bateaux sur le canal. Malgré tout j’ai pu en mettre un dans mon APN.

     
     

    7 commentaires
  • Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    La promenade dans le parc a été un agréable moment.

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    Étang du château

    On a longé l’étang dit du château couvert de nénuphars.

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    Ensuite on s’est retrouvé le long du grand étang

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    dans lequel vivent des carpes.

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    Deux îles se trouvent sur cet étang celle d’Agathe et celle des demoiselles,

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    quatre sœurs parmi les ancêtres des propriétaires actuels.

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    On accède à l’île par un pont en arc de cercle.

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    La balade nous a menés au chemin botanique bordé de vivaces,

    Schoppenwihr 68 : Un peu de tout

    puis dans la forêt et enfin à l’allée des platanes.

     
     

    2 commentaires
  • Schoppenwihr 68 : Le potager

    Il y a trois ans lorsque j’ai fait la balade dans le parc le potager était à l’abandon. 

    Schoppenwihr 68 : Le potager

     Depuis les jardiniers ont bien bossé.

    Schoppenwihr 68 : Le potager

    Les parterres sont bien alignés et riches en diverses cultures.

    Schoppenwihr 68 : Le potager

    On y trouve de nombreux légumes et cucurbitacées.

    Schoppenwihr 68 : Le potager

    Des fleurs entourent les parterres.

    Schoppenwihr 68 : Le potager

    Certes beaucoup sont fanées car ce n’est plus la saison.

    Schoppenwihr 68 : Le potager

    Les tournesols par contre sont magnifiques. Jamais je n’en ai vus de cette couleur, ça change du jaune !

     
     

    5 commentaires
  • Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    L'allée des platanes

    Vers 1750, Schoppenwihr est une grande ferme isolée au milieu de laquelle s'élève une belle demeure Alsacienne.  Petit à petit un parc se dessine autour d'elle et une petite rivière se détourne pour alimenter un étang.

     

    Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    Le grand étang

    Cent ans plus tard, il y a quatre étangs, de larges prairies ou trônent des chênes centenaires. La grande allée de platanes est créée, des arbres rares et exotiques sont plantés.

     

    Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    Les platanes perdent leur écorce, ils muent

    Vers 1900, le parc est splendide. Un jardin clos derrière la Maison, abrite les serres et un immense potager fleurit. C'est l’âge d'or de Schoppenwihr.

     

    Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    En 1930, le paysagiste, Achille Duchêne se voit confier la tâche d'embellir la propriété.

     

    Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    Quand j'étais enfant père me disait que cette maison était celle de Blanche Neige et des sept nains

     15 ans plus tard, le parc devient le théâtre des plus violents combats de le poche de Colmar. Le château et la ferme sont détruits. Le parc, au printemps 1945, ressemble à un paysage lunaire : les arbres ont beaucoup souffert. Schoppenwihr est en ruine.

     

    Parc de Schoppenwihr 68 : Son histoire

    Le long du chemin botanique

     Aujourd'hui, les arbres semblent avoir repris une taille et une vigueur hors du commun.
    Source site du parc

     
     

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique