• Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Lorsqu’Aurélien est arrivé sur ce lieu chargé de souvenirs

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    il était peiné de voir que l’endroit semblait abandonné.

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Le kiosque à musique était envahi par des lianes grimpantes,

     

    le parc laissé aux hautes herbes.

     

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Il a fini par trouver une jeune fille qui s’avéra être une étudiante.

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Elle lui donna la permission d’entrer dans le bâtiment

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    vu qu’il y avait été scolarisé durant un an.

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Vue sur les environs depuis les étages

    Elle l’a renseigné : « une partie du bâtiment a été restaurée

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    pour en faire une résidence pour étudiants,

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    les curistes sont reçus à l’hôpital ».

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Aurélien et sa compagne ont donc parcouru les étages, visité les salles.

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Aurélien s’est fait guide : « Voici mon ancien dortoir, ma salle de classe, on jouait dans le parc, regarde le panier pour le basket est toujours accroché au mur, etc. »

    Roscoff (29) le Laber : Viel établissement de cure

    Une visite pleine d’émotions.

     
     
    « Pays-Bas : Amsterdam, Place du Dam et Magna PlazaCiel d’Alsace 348 »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 14 Janvier à 07:10

    Je trouve un peu triste de laisser un tel lieu (même une partie) à l'abandon. Il y a tant de personnes qui n'ont pas de toit ! En Charente c'est pareil ! J'en connais au moins deux qui sont là et commencent à se dégrader, quand je pose la question : pourquoi ne pas l'ouvrir (sous contrôle) aux sans-abris, la réponse est : ce n'est pas aux dernières normes. Dormir dans la rue, c'est mieux ? C'est le genre de situation qui me met en colère tant je trouve cela absurde.

    Gros bisous et bon dimanche. FRANCOISE

    2
    Dimanche 14 Janvier à 07:11

    Je peux comprendre son émotion! Voir ces lieux ainsi abandonnés n'est pas chose facile...

    Bon dimanche, bises de Mireille du Sablon

    3
    Dimanche 14 Janvier à 09:27

    Création du jour

    Bonjour Marylou, tu auras une surprise au mois de Février, j'ai fait un article sur le château !..

    Bonne journée, gros bisous

    4
    @nnie54
    Dimanche 14 Janvier à 15:30
    Retourner vers son enfance demande à comprendre les choses qui ont changé aujourd'hui. Ce n'est pas facile c'est sûr.
    Bon dimanche avec du soleil chez toi j'espère.
    Bises, @nnie
    5
    Lundi 15 Janvier à 10:18

    Création du jour

    Bonjour Marylou, j'espère que tu as passé un bon dimanche..

    Bonne journée, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :