• L'explosion démographique, la politique, ont amorcé le déclin du pays et ceci dès 1980. Phénomène remarquablement illustré par cette vidéo tournée en septembre 2007.

    Auparavant l'île était un paradis pour les touristes avec de luxueux hôtels. Certains, comme l'El Rancho disposaient d'une Rolls-Royce pour chercher les clients à l'aéroport. D'autres, comme la Résidence Leclerc, avaient une piscine pour environ six chambres, parfois moins. Je me souviens d'une année, on était sans eau ni électricité depuis quinze jours en ville, alors que toutes les piscines de la résidence étaient pleines et éclairées.
    En bord de mer, l'hôtel Taïno, qui appartenait à des Suisses, était composé d'une suite de bungalows semblables à des chalets.

    votre commentaire
  • En 1909, l'artiste Charles Spindler, Alsacien célèbre dans le monde entier pour son école de marqueterie, compose cette carte postale représentant une Alsacienne tenant le " Rot un Wiss " ( rouge et blanc ).

     

    Le drapeau "Rot un Wiss"  (rouge et blanc) est le drapeau historique de l'Alsace. A l'origine on retrouve ces couleurs dans tous les pays du Rhin supérieur. A la fin du XVème siècle le "Rot un Wiss" est repris par le soulèvement paysan. Il est bien vivant dans l'esprit des Alsaciens jusqu'en 1918, date à laquelle on le laisse de côté. Il paraît qu'il fait ombrage au drapeau français. De temps en temps il réapparaît comme, en mai 1968 sur la flèche de la cathédrale de Strasbourg, en 1976 lors de la venue du Président Giscard d'Estaing pour l'inauguration du tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines, en septembre 2005, à Dannemarie, sur la tombe du docteur Eugène Ricklin, à l'occasion du 70ème anniversaire de sa mort, etc.


    votre commentaire
  • En Colombie britannique, le long du Pacifique s'étend une forêt presque vierge : The Rain Forest Les arbres sont énormes comparés aux nôtres. Le sol est couvert de mousse et souple sous les pas. On se sent comme dans une cathédrale, mais le silence n'est pas de mise quand on s'y promène car les ours et les grizzlys y sont rois.


    votre commentaire
  • Il fait très beau. La foire s’est installée dans les allées du Champ de Mars.
    Mais les enfants boudent les manèges, ils préfèrent courir sous les jets d’eau de la Place Rapp. Des amoureux s’embrassent couchés sur l’herbe à l’ombre des arbres. Un père surveille son bébé tout en lisant allongé sur le gazon. Deux fillettes jouent avec un ballon, elles piétinent les parterres de verdure, voire le massif de fleurs.

    Il fait bon en cet après-midi dans le parc centenaire. Quand je pense au garde champêtre qui nous réprimandait lorsqu’on avait l’audace de quitter les allées pour marcher sur le gazon.
    Nous jouions aux gendarmes et aux voleurs dans ces lieux jadis interdits et si tentants. Nous n’avions pas le droit de fouler l’herbe ni de grimper aux arbres. Mais tout cela est bien loin…


    votre commentaire
  • Dans l’album de grand-père cette photo, prise par lui en 1913, porte la légende Tellermarkt, traduction littérale le marché aux assiettes. En ce qui me concerne, je dirais plutôt le marché de la vaisselle. Il se tenait sur la place de la cathédrale face au corps de garde. Quand j’étais enfant le magasin avec les stores était spécialisé dans les objets religieux. C’est là qu’on m’a acheté le missel, les images de ma première communion etc. Aujourd’hui c’est une brasserie.

    votre commentaire