• Haut de 53 m, le château d'eau construit de 1884 à 1886 se dresse au sein d'un parc où plus de 61 espèces de plantes se côtoient. Le style du bâtiment est mis en valeur par les illuminations. Les couleurs aux fenêtres varient , elles passent du blanc à l'ambre, au rouge et même au vert. Pour voir les différentes illuminations il faut prendre son temps, flâner le nez en l'air.


    votre commentaire
  • Wenn jeder vor sinere Tür tät fäje se wär's gànze Derfel süfer.

    Si chacun balayait devant sa porte, le village entier serait propre.


    votre commentaire
  • En 1909, l'artiste Charles Spindler, Alsacien célèbre dans le monde entier pour son école de marqueterie, compose cette carte postale représentant une Alsacienne tenant le " Rot un Wiss " ( rouge et blanc ).

     

    Le drapeau "Rot un Wiss"  (rouge et blanc) est le drapeau historique de l'Alsace. A l'origine on retrouve ces couleurs dans tous les pays du Rhin supérieur. A la fin du XVème siècle le "Rot un Wiss" est repris par le soulèvement paysan. Il est bien vivant dans l'esprit des Alsaciens jusqu'en 1918, date à laquelle on le laisse de côté. Il paraît qu'il fait ombrage au drapeau français. De temps en temps il réapparaît comme, en mai 1968 sur la flèche de la cathédrale de Strasbourg, en 1976 lors de la venue du Président Giscard d'Estaing pour l'inauguration du tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines, en septembre 2005, à Dannemarie, sur la tombe du docteur Eugène Ricklin, à l'occasion du 70ème anniversaire de sa mort, etc.


    votre commentaire





  • Hier, le tour de France traversait les Vosges. Les coureurs sont partis de Vittel pour arriver à Colmar vers 17h30. 










    Comme je désirais voir ma région vue d’hélicoptère, j’ai regardé la télévision. Hélas, il faisait trop mauvais, les vues aériennes étaient rares.







    Aujourd’hui, j’ai chargé mon neveu de prendre les coureurs au départ de Colmar. Il s’en est acquitté tant bien que mal à vous de juger.

    votre commentaire
  • Grâce à Daniel, que je remercie, je peux vous faire entendre tout le poème écrit par Bernard Guntz. Cliquez sur l'image et laissez-vous aller...Qui sait ! les paroles, les images et la musique vous transporteront peut-être avec nostalgie !
     

    Je suis de l'Alsace....
    Je suis de l'Alsace, de cette terre féconde
    Où l'on ne parle pas français comme tout l'monde.
    Je suis de l'Alsace, mon accent me trahit,
    Dis-moi, pourquoi est-il objet de moqueries ?
    Je suis de l'Alsace, où tout vous émerveille,
    Où depuis sa montagne, Sainte-Odile veille.
    Je suis de l'Alsace, très heureux de mon sort,
    Y penser seulement et mon coeur bat plus fort.
    Connais-tu cette Alsace qui s'étire le long du Rhin ?
    Où jadis un roi s'exclamait : « Quel beau jardin ! ».

    Ses maisons coquettes, ses colombages fleuris,
    Ses coteaux de vignes où le raisin mûrit,
    Et tous ses châteaux qui se dressent hauts et fiers,
    Surplombant partout des forêts de sapins verts.
    Ses rivières, ses lacs, ses champs de blés garnis !
    Témoignent à tout passant : il fait bon vivr'ici !
    Je suis de l'Alsace, écoute-moi bien l'ami,
    Qui a connu dans le passé les pires ennuis,
    Mon grand-père, tiens, tu peux le répéter,
    A changé quatre fois de nationalité !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique