• Par souci d’écologie la circulation des voiture est réglementée. Pour entrer en ville il faut la pastille verte. Il est donc recommandé de laisser la voiture dans un parking aux abords de la gare. De là, la montée vers le centre ville est en pente légère mais agréable. On passe devant le Manoir Colombi dans lequel est installé le Musée d’Archéologie, dont les collections regroupent des pièces de la Préhistoire, de l'Antiquité et du Moyen Âge. Le manoir Colombi, est une construction de style néogothique anglais. Aux pieds du manoir sont plantés des rangs de vigne regroupant plusieurs cépages. Des panneaux explicatifs sont lisibles au début de chaque rangée.


    3 commentaires
  •  La ruelle commerçante qui mène vers l’artère principale est bordée du fameux « Bächle». Il faut donc prendre ses précautions pour le pas tomber lorsqu’on se promène le nez en l’air attiré par les nombreuses enseignes et les façades richement décorées. Pour la première fois depuis longtemps je suis retournée dans cette ville dans laquelle mon époux aimait flâner à la recherche de livres. Il s’arrêtait chez chaque bouquiniste ou libraire rencontré sur le parcours. Vrai rat de bibliothèque il pouvait rester des heures à feuilleter les bouquins. On ne rentrait jamais bredouille de ces escapades.
    Cette fois j’accompagnais une amie à la recherche d’un souvenir d’enfance.

     

    Enseigne de l’auberge, Place de la Cathédrale, où je déjeunais avec mes parents lorsqu’on était à Fribourg

     


    1 commentaire
  • Une des cinq portes médiévales qui donnaient accès à la ville.
    Il n’en reste plus que deux.
    L’autre, la porte des Souabes, est en pleine restauration.

    Freiburg im Breisgau (en allemand) Fribourg (en français) est l'une des villes allemandes les plus méridionales. Elle est traversée par le Dreisam et se trouve au pied des montagnes de la Forêt-Noire.

     Enseigne de la taverne "L'Antre du Loup"

    Le centre-ville est à une vingtaine de kilomètres du Rhin et de la France, et à environ 70 km de la Suisse. Fribourg compte environ 230 000 habitants, ce qui en fait la quatrième plus grande ville du Bade-Wurtemberg.

    Porte d’entrée de la taverne

    La vieille-ville de Fribourg est célèbre pour sa cathédrale et ses « Bächle », des petits caniveaux ouverts qui bordent les trottoirs. Elle accueille plus de trois millions de visiteurs par an.
    Fribourg est aussi le siège d'une université fondée en 1457.

    Une ruelle ombragée grâce aux glycines

    C'est enfin une ville pionnière en matière d'écologie, avec notamment l'éco-quartier Vauban aménagé à partir de 1996.  Source Wikipédia La légende veut que, si vous posez par inadvertance un pied dans la rigole (Bächle), vous épouserez un ou une fribourgeoise.

     Jardins à l’arrière des maisons en bordure du Schlossberg


    2 commentaires
  • http://i49.tinypic.com/1zvzrqw.jpgDepuis la Münsterplatz j’ai assisté à la rentrée au port d’un bateau. http://i49.tinypic.com/8wian5.jpgLe soleil se mirait dans le Rhin dont les eaux étaient couleur argent. http://i46.tinypic.com/rc60li.jpgJoli spectacle ! Il faisait beau.. http://i49.tinypic.com/2qulxee.jpgJ’étais en Allemagne et en face je voyais la terre de France.


    1 commentaire
  • http://i50.tinypic.com/349fp20.jpg À la place d'un ancien bâtiment médiéval, le Rheintor a été construit en 1678 par l'architecte militaire français Jacques Tarade sur les plans de Vauban. http://i48.tinypic.com/35i7p1y.jpg Ce bâtiment devint la nouvelle porte d’entrée de la ville de Breisach qui, à l’époque était française. Avec sa façade ouest richement décorée c’est l'une des plus belles portes http://i48.tinypic.com/aew7bb.jpg  fortifiées, aussi bien conservée, de l'Europe. Après de multiples usages, le Rheintor abrite le Musée d'histoire http://i47.tinypic.com/21ajt54.jpg

    À ses pieds un espace vert et un plan d’eau aux bords duquel des cygnes et oiseaux divers font leurs nids.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique